Pour les derniers jours de mon road trip en Nouvelle-Zélande, j’ai passé quelques jours dans le Northland.

Le Cap Reinga & Ninety Mile Beach 

Le premier jour sera consacré à l’extrême nord. J’ai décidé d’y aller avec un tour, ça sera un peu moins fatigant, pour une fois ce n’est pas moi qui conduis.

Le premier arrêt de la journée est pour Manginangina Scenic Reserve pour une petite marche à travers une forêt de Kauri, un conifère endémique de la région du Northland. Il ne reste malheureusement plus que 4% de la forêt originale.

Ensuite direction le Cape Reinga, le temps est mauvais et la couverture nuageuse assez basse, on ne voit donc pas grand-chose quand nous arrivons, heureusement le sentier descend un peu et nous passons sous les nuages, juste en arrivant à la pointe.

Le cap Reinga sépare la mer Tasman et l’océan Pacifique, il est souvent considéré comme le point le plus au nord de la Nouvelle-Zélande, mais un autre cap à 30km de là est en fait le point le plus au nord. Le brouillard donne une ambiance assez sympathique aux photos.

Puis c’est le retour au bus, direction les dunes et la plage, premier arrêt pour faire un peu de sandboarding, c’est une grande dune, assez fatigante à monter, je n’ai fait la descente qu’une fois, mais quelle descente!!! J’ai encore une fois gagné, je suis allée là plus loin.

Ensuite direction Ninety Mile Beach(Te Oneroa-a-Toheōē), une plage qui se transforme en route, on peut donc la parcourir en voiture ou en bus, comme moi ce jour.

La route fait en fait 56 miles, soit 90km, d’après notre guide, son kilométrage approximatif viendrait du fait qu’un troupeau de boeuf parcourt environ 30 miles par jour et qu’il fallait 3 jours pour la parcourir, sauf qu’ils n’ont pas pris en compte le sable et que le troupeau avance donc moins vite.

Malheureusement, il pleut quand nous atteignons la plage, on ne voit donc pas grand-chose, nous faisons quand même un petit arrêt sur la plage et je ne résiste pas à l’envie d’y mettre les pieds dans l’eau, elle est froide et il y a du courant, je n’irai donc pas plus loin.

Puis c’est le retour, il est temps de se restaurer, il est quand même presque 16h, nous nous arrêtons donc à Manganui pour goûter au fish&chips, il parait que c’est le meilleur du monde. Je ne sais pas si cette affirmation est vraie, mais il était bon et le cadre plutôt sympathique.

Et voilà, il est temps de rentrer, mon voyage à la pointe nord de l’île du nord s’achève.

Bay of Islands

Mais la journée n’est pas fini, arrivée à Pahia je prends le ferry pour Russel, un très beau village côtier avec de jolies maisons, il est très agréable de flâner dans le village. Difficile à imaginer que ce village était un repère de contrebandier et de prostitués au 19e siècle.

Pour ma deuxième journée dans le Northland, je suis parti faire un tour en bateau à la recherche des dauphins. J’ai décidé de faire une croisière qui cumule l’exploration de Bay of Islands et nager avec les dauphins. Malheureusement, nager avec les dauphins à des règles très strictes, l’une d’elles étant qu’on ne peut pas nager quand il y a des bébés, c’est le cas aujourd’hui, nous ne pourrons donc pas nous mettre à l’eau.

Finalement, ce n’est pas plus mal, car j’ai eu le mal de mer, première fois de ma vie… Au moins, comme ça pas de déception, je ne suis pas sur que j’aurais été capable de me baigner.

Nous profiterons donc des dauphins depuis le bateau, ils s’amusent à nous suivre dans les vagues du bateau.

Puis direction le cap Brett à l’extrémité de la baie, à proximité se trouve l’île de Piercy à la base de laquelle se trouve un trou creusé par l’érosion « Hole in the Rock ». Comme la mer n’est pas trop agitée, il est même possible de traverser le trou avec le bateau, ce que nous faisons. Le long du cap, nous voyons des otaries puis il est temps de partir vers Otehei Bay. C’est ici que l’on peut manger tous se balader, pour moi, ça sera repos, mon estomac fait encore des siennes. D’ailleurs, je vais dormir une bonne partie de l’après-midi, je ne profiterai donc pas vraiment du tour en bateau.

De retour à Pahia, vers 16h, je reprends la voiture pour rejoindre Whangarei, dernière étape avant Auckland, la route est un peu difficile et à je suis à peine arrivée que je me couche. Une bonne nuit de sommeil me fera du bien.

Pour la dernière journée, je vais pas mal rouler, il faut rejoindre Auckland, je dois rendre la voiture. Mais je fais quand même un petit arrêt à Waipu, au menu un peu de spéléologie, je pars à la recherche des verts luisants, c’est magique, on dirait comme un ciel étoilé.

Par contre, bien pensé à vérifier les piles de sa lampe frontale avant d’entreprendre une expédition dans des caves, je me suis retrouvé avec une lumière assez faible à la fin.

Et voilà, mon road trip en Nouvelle-Zélande se termine, alors envie de voyager dans ce pays ?

Pour plus de photos, c’est par ici.