Me voilà arrivée à Bryce Canyon pour un jour et demi. La première journée est assez tranquille, la fatigue se fait ressentir et ce n’est donc qu’en fin de matinée que je quitte l’hôtel. Il se trouve juste à côté du parc, il me faut donc que quelques minutes pour rejoindre l’entrée du parc.

Bryce Canyon est l’un des incontournables de l’Ouest américain. Encore une fois, la nature nous livre ce qu’elle a de plus beau : un amphithéâtre naturel avec des formations géologiques appelées hoodoos qui se parent de couleur : rouge, orange, jaune, blanc…une tuerie!!!

De plus, ce qu’il y a d’agréable avec Bryce Canyon c’est qu’on est à 2500m d’altitude et qu’il y a un peu de fraicheur, après les chaleurs intenses de Moab et de ses environs, ça fait du bien.

Pour cette première journée à Bryce, je décide de partir explorer la Rim Road Scenic Drive qui traverse le parc sur 29km et dessert 14 points de vue le long du « canyon ».

Pour la définition scientifique simplifiée, c’est l’érosion et des phases de gel et dégel qui ont formé ces cheminées de fée (le beau petit nom français des hoodoos).

Pour la petite histoire, enfin les petites histoires puisque j’ai découvert deux légendes différentes. Les hoodoos seraient, soit les restes pétrifiés d’hommes ayant mal agi, soit les représentants du règne animal changés en statues par le Dieu coyote. À vous de me dire celle que vous préférez

Mais revenons à mon programme de la journée, je file directement à l’extrémité sud du parc, il vaut mieux commencer au bout et s’arrêter au retour aux différents points de vue, ils sont alors du bon côté de la route. C’est donc à Rainbow et Yovimpas Points que je vais découvrir pour la première fois Bryce Canyon, et c’est une vue d’ensemble, tout ce que je vais voir par la suite en seul coup d’oeil. C’est un peu compliqué de se garer surtout au point de vue avec des départs de rando, pour ceux qui prévoient d’en faire, il peut être intéressant d’utiliser la navette.

Puis, c’est le retour vers l’entrée du parc, Black Birch Canyon, Ponderosa Canyon, Agua Canyon, Natural Bridge, Fairview point… autant de noms qui mène à des points de vue différents de Bryce Canyon.

J’approche ensuite de la partie la plus spectaculaire et achalandé du parc, d’ailleurs j’avais à l’origine prévu de me garer à Bryce point pour marcher jusqu’à Sunrise Point  et prendre la navette pour rentrer, mais il a été finalement impossible de se garer et c’est donc à Inspiration point que je me trouve une place. De là, je rejoins à pied Bryce Point puis rebrousse chemin jusqu’à Sunset point avant de retourner à Inspiration Point : ce sont les vues les plus belles sur les Hoodoos, à privilégier si vous n’avez pas beaucoup de temps.

Un peu plus de 7km fait en 2h30, donc pas si relax la journée finalement… surtout que ça monte pour rejoindre Bryce point.

Finalement, je termine ma journée découverte à Fairyland Point, un beau point de vue sur l’amphithéâtre et tellement tranquille, peut-être parcequ’il se situe avant le visitor center. Et voilà, pour cette première journée à Bryce Canyon.

Le lendemain, je descends au milieu des hoodoos, mais comme je suis un peu fainéante, par moment, je le fais à la mode des cowboys et je pars à la découverte des cheminées de fée à dos de cheval, enfin ça sera à dos de mule pour moi.

Une descente un peu raide et parfois flippante, tellement on est prêt du vide parfois, mais la descente au fond du canyon est vraiment une rando à ne pas louper, on partage le Peek a Bow Loop Trail avec les randonneurs et c’est un spectacle saisissant de beauté qui dure 3h, heureusement les selles façon Far West sont bien confortable.

Puis, nous remontons à Sunrise point, dernières photos de ce point de vue et c’est à la mi-journée que je quitte Bryce Canyon National Park pour rejoindre le cinquième et dernier parc de  l’Utah et de mon voyage : Zion National Park.

Pour voir d’autres photos, c’est ici.