Après 25h de train, j’arrive en début d’après-midi à Alice Springs. Je suis en plein milieu de l’Australie, à plusieurs centaines de kilomètres d’une ville quelconque. Il fait chaud, très chaud quand j’arrive. Ça sera relaxe pour cette après-midi à Alice Springs.

Le jour suivant c’est un réveil très tôt qui m’attend, je vais voir le lever de soleil en Montgolfière. On vient me chercher à 5h, direction l’outback, nous passons les Mcdonnell Range, encore quelques kilomètres et nous arrivons, la montgolfière est déjà prêt, il ne manque plus que nous.

Nous décollons assez rapidement, et la magie commence à opérer. Le spectacle est superbe, le désert se teinte de rose et d’orange, on prend rapidement de la hauteur et petit à petit le soleil se montre nous permettant de découvrir le paysage désertique et les McDonnell Range.

Puis après environ 45min-1h (on ne devait faire que 30 min), nous redescendons. Puis c’est le moment de plier le ballon avant de profiter d’un petit déjeuner au Champagne. Pour ma part ça sera jus d’orange, il est un peu trop tôt pour de l’alcool.

Encore une fois, la journée est calme, le prochain mois va être chargé, il faut que je sois en pleine forme.

Le lendemain, je commence un tour de 3 jours qui doit emmener au coeur du Red Center. Le départ est à 5h du matin, Uluru n’est pas à côté, il nous faut pas loin de 6h pour l’atteindre. Nous empruntons d’abord la Stuart Highway vers le sud (c’est la route qui relie Adélaïde à Darwin, elle fait plus de 3000 km) puis la Lasseter Highway vers l’ouest.

Nous arrivons pour le déjeuner dans le campement, puis après le déjeuner, nous filons vers l’aéroport pour récupérer le reste du groupe. Puis direction Uluru (Ayers Rock), un des emblèmes de l’Australie et un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un site aborigène, les Anangu en sont les propriétaires et ils gèrent le site en coopération avec Park Australia.

Notre premier arrêt est pour le centre culturel pour un aperçu sur l’importance culturelle que peut avoir Uluru pour cette communauté aborigène et pourquoi il est préférable de ne pas grimper Uluru. Puis nous passons le reste de l’Après-midi explorer Uluru et à en apprendre plus sur les aborigènes et leur culture.

Enfin, avant de rejoindre notre campement, nous profitons du coucher du soleil à Uluru, le rocher prend alors cette caractéristique teinte de rouge. Derrière nous, là où le soleil se couche, on devine la silhouette de Kata Tjuta (monts Olgas), l’étape de demain.

Puis c’est le retour au campement, nous avons le droit à une explication sur le swag, un couchage adapté à l’outback pour dormir à la belle étoile : en gros c’est une sorte de grand sac de couchage avec un matelas intégré.

J’ai passé une excellente nuit, on dort très bien dans un swag, à l’exception du mal de dos le matin, c’est une super aventure.

Encore un lever de soleil ce matin, c’est le 3ème de la semaine. Il n’est pas très loin, juste à 5min de marche du campement.

Ensuite direction Kata Tjuta à 35km d’Uluru. Cet ensemble de 36 rochers est tout aussi fascinant qu’Uluru et le principal rocher, le Mt Olga est 200m plus haut qu’Uluru.

Nous faisons une petite randonnée dans le parc : une partie de la Valley of the Winds qui passe au milieu des rochers et offre de beaux points de vue sur des gorges.

Malheureusement, nous sommes partis un peu tard et il fait vraiment chaud lors du retour. Il faut d’ailleurs prévoir beaucoup d’eau. J’ai bu pas loin de 3l d’eau pendant les 5,5km de rando.

Nous retournons au campement pour le déjeuner puis nous prenons la route pour Kings Canyon. En chemin, nous faisons un arrêt à Curtin Springs et surtout au point de vue sur le mont Conner aussi connu sous le nom de « fool-uru », en effet, il est sur la route entre Alice Springs et Uluru et de loin, il peut ressembler à Uluru. C’est une montagne avec un plateau au sommet.

En traversant la route et en grimpant la petite dune en face du point de vue, on tombe sur une étendue de sel. Le centre de l’Australie était il y a des millions d’années un océan et voilà ce qu’il en reste.

Nous arrivons en fin d’après-midi au campement près de Kings Canyon, le temps de faire un petit plongeon ou de prendre une bonne douche fraiche (on en a besoin).

Pour le diner, Scott (notre guide) nous concocte un délicieux repas cuit sur le feu de camp, dont une super pizza-bread. Pendant ce temps-là, j’en profite pour faire des photos du superbe ciel.

La nuit sera une nouvelle fois dans un swag.

Pour cette dernière journée dans le red center, réveil à 4h30 pour une rando au Kings Canyon. Il nous faut faire 30-45 minutes de route pour rejoindre le Kings Canyon dans le Watarrka National Park. Le soleil est à peine levé quand nous commençons la rando de 6,6km. A part une courte montée au début il n’y a pas vraiment de difficultés. La Kings Canyon Rim Walk longe ensuite le canyon avec des vues splendides avant de redescendre un peu vers le Garden of Eden où la végétation est abondante. Enfin, nous nous promenons au milieu de gigantesques dômes de grès érodés par le temps.

Nous terminons la balade vers 9h30 du matin, le soleil tape déjà pas mal, il est temps d’aller se mettre à l’abri.

Nous rejoignons le camp, il faut ranger et après un rapide déjeuner, nous partons. Et oui, il est déjà temps de rentrer et il y a de la route jusqu’à Alice Springs. En chemin, nous faisons 2 arrêts, le premier dans un centre d’art aborigène, je ne peux malheureusement rien acheter (pas de place) puis pour monter à dos de dromadaire. Pour ma part, je ne tente pas l’expérience, c’est très court, moins de 5 min et j’en ai déjà fait lors de mon voyage au Maroc, il y a quelques années.

Nous arrivons en fin d’après-midi à Alice Springs au moment du coucher du soleil. La soirée n’est pas de tous repos, j’ai beaucoup de chose à faire, la lessive, refaire mon sac… puis retrouver mon groupe pour manger et boire un verre avant de nous quitter. N’ayant pas eu le temps de refaire mon sac avant le repas, je me retrouve à le faire dans la salle de bain à 23h pour ne pas réveiller mes compagnons de chambre. Ah les joies de l’auberge de jeunesse!!!

Pour voir d’autres photos, c’est par ici.