Lors de mon passage en Nouvelle-Zélande, j’ai eu l’occasion de visiter quelques sites où ont été tournées des scènes du Seigneur des Anneaux, et je vous en parle ici.

Mont Sunday, près de Christchurch, Ile du Sud

Pour m’y rendre, j’ai décidé de le faire avec une excursion, je me laisse donc conduire au Mount Sunday. Pour le rejoindre depuis Christchurch, c’est d’abord de la route puis les 50 derniers kilomètres sont de la piste.

Mais avant d’arriver, nous faisons un arrêt au lac Clearwater, le vent souffle, le soleil se cache, il fait un peu frais.

Puis nous reprenons la route et un peu avant d’arriver nous stoppons à un petit point de vue, le mont Sunday est là, une colline rocailleuse, au milieu d’une vallée et des montagnes. Le décor est splendide.

C’est ici que le Golden Hall, palais du Rohan a été construit pour la trilogie du Seigneur des Anneaux, nous sommes à Edoras, capitale du Rohan.

Nous rejoignons ensuite le mont, il faut environ 30 minutes de marche depuis le parking et ensuite commencer une petite ascension. Le guide pour cette excursion est Hammond Peek, un ingénieur du son qui a travaillé sur de nombreux films de Peter Jackson dont Le Seigneur des Anneaux, il a même gagné 2 oscars, un pour Le Retour du Roi et le deuxième pour King Kong. Il nous raconte plusieurs anecdotes sur le film et sur la construction des décors. Ainsi, il a fallu 8 mois pour construire Edoras, 10 jours pour le tournage et 8 jours pour tout enlever.

La vue en haut est magnifique, donc l’excursion est tout de même intéressante pour tous, fan et non-fan du Seigneur des Anneaux.

Là-haut, nous faisons quelques photos clichées avec le drapeau du Rohan ou les reproductions des armes des personnages, de quoi s’amuser.

Glenorchy et Paradise, près de Queenstown, Ile du Sud

Depuis Queenstown, je réserve une demi-journée de 4×4 vers Glenorchy et Paradise. Une demi-journée sur les traces du seigneur des anneaux, mais aussi du Hobbit, de Narnia ou encore X-Men : Wolverine.

Mais d’abord un petit arrêt le long du lac Wakatipu pour de belles vues sur les montagnes, Les Remarkables en autre. D’ailleurs, plusieurs scènes ont été tournées sur ce massif, mais il n’est pas possible de tout voir, je n’ai donc pas vraiment le temps de m’y rendre.

Puis nous mettons le cap vers Glenorchy et Paradise. Le premier arrêt est pour l’endroit où a été filmé Isengard, comme d’habitude le décor est superbe. D’ailleurs, il a été utilisé dans d’autres films comme dans X-Men : Wolverine, la scène juste après le crash de l’hélicoptère (pour se rappeler ou découvrir la scène, voici la vidéo). C’est sensé se passer au Canada, mais voilà cela a été filmé en Nouvelle-Zélande.

Puis, nous passons par l’endroit où les Ents font sauter le barrage puis c’est le moment de passer en Lothlorien.

Enfin, au retour après avoir laissé Paradise Valley et Glenorchy derrière nous, nous faisons un petit stop à 12 Miles Delta pour explorer l’endroit où a été filmé le camp Ithilien. La demi-journée est déjà finie et nous retournons à Queenstown.

Arrowtown, près de Queenstown, Ile du Sud

Le lendemain, départ pour Wanaka, en chemin je passe par Arrowtown, une jolie petite ville avec quelques anciens bâtiments, c’était une ancienne mine d’or. C’est encore un endroit où il y a eu des scènes du Seigneur des Anneaux de tournées, dont celle du passage du gué de Bruinen, quand Arwen et Frodo sont poursuivis par les Nazgul.

Nelson, Ile du Sud

Ce n’est pas vraiment un site de tournage, mais à Nelson on trouve la bijouterie de Jens Hansen.

C’est lui qui a créé l’anneau de la trilogie du Seigneur des Anneaux (40 anneaux de différentes tailles pour être plus précis). On peut d’ailleurs lui demander de voir l’anneau qui a servi dans la scène où il tombe dans la neige dans le premier film : La Communauté de l’Anneau. C’est le plus gros utilisé, il fait plus de 10cm de diamètre, il est sacrément lourd.

Wellington, Ile du Nord

De nombreuses scènes du Seigneur des Anneaux ont été tournées du côté de Wellington. Peter Jackson vient de cette ville, c’est donc tout naturellement qu’il a établi son QG ici.

Il y a les studios de la compagnie Weta Workshop, je n’y suis pas allée, mais il est possible de visiter les studios ou encore la Weta Cave, mini musée gratuit se trouvant à côté des studios.

Il y a également le Mount Victoria, un point de vue 196m au-dessus de la ville. Dans le parc, plusieurs scènes du Seigneur des Anneaux ont été tournées, principalement celle se passant dans la comté. C’est ici que se trouve la scène où les hobbits sont poursuivis par les Nazguls et se réfugient sous un tronc d’arbre.

Upper Hutt, près de Wellington, Ile du Nord

Après la visite de Wellington, j’ai pris la direction du nord de Wellington pour voir deux sites du Seigneur des Anneaux à Upper Hutt.

Le premier est Harcourt Park, un joli parc de ville avec une immense étendue d’arbre, le parfait endroit pour filmer Isengard avant que Saroumane ne transforme l’endroit en repère pour orques.

Ensuite, je passe à Kaitoke regional park, à quelques minutes de là. Ici, nous sommes à Fondcombe, alors bien sûr les décors ne sont plus là, mais un plan permet d’imaginer la scène et l’on trouve quand même la réplique en plus petite de l’arche par laquelle Frodon et le reste de la communauté de l’Anneau sort de Fondcombe. Vous savez, la scène avec cette réplique : « Le Mordor Gandalf, c’est à gauche ou à droite ? »

Tongariro National Park, Ile du Nord

Pour lire le récit de ma journée au coeur du Mordor, c’est par ici.

Hobbiton, Ile du Nord

Après avoir parcouru les paysages de la Terre du Milieu, je vais visiter son village le plus célèbre, Hobbiton dans La Comté.

Nous sommes à Matamata, sur la ferme des Alexander, une famille d’éleveurs de moutons. Peter Jackson a découvert la propriété en survolant en hélicoptère la région.

Pour la petite histoire, lorsque Peter Jackson a rendu visite aux Alexander, il y avait un match de rugby à la télé, Mr Alexander aurait fait attendre Peter Jackson jusqu’à la fin du match. Puis il y a discussion, un accord est trouvé, il faut maintenant construire le village, l’armée est même mobilisée pour les opérations de terrassement et la construction d’une route.

Pour le Seigneur des Anneaux, les décors sont construits uniquement pour le film et en partie démontés par la suite. Mais étant donné le succès de la trilogie, lorsqu’il faut tout reconstruire pour le Hobbit, le village est rebâti avec des matériaux pour durer.

J’ai réservé pour la visite quelques jours auparavant, j’arrive un peu en avance, il est 14h15 et j’ai booké un tour à 15h30. Je n’ai pas trop envie d’attendre pendant 1h alors je préviens que s’il y a une place dans le bus de 14h30, ça m’intéresse. Quelques minutes avant le départ du bus, je suis invitée à y monter, quelqu’un ne s’est pas présenté, j’ai de la chance.

Nous embarquons dans un bus pour environ 10 minutes de trajets à petite allure à travers les collines verdoyantes de La Comté.

Me voilà donc parti pour environ 1h30 de visite guidée. C’est très intéressant, on apprend beaucoup d’anecdotes, par exemple l’arbre au-dessus de « Cul-de-Sac », la maison de Bilbon et Frodon est un faux, il est en résine et les feuilles ont été attachées une par une. Je n’aurai jamais pu le remarquer.

L’entrée dans Hobbiton se fait par le chemin pris par Gandalf et Frodon au début de La Communauté de l’Anneau. Et là, la magie opère, on s’attend presque à voir surgir des hobbits entre nos jambes, le potager est cultivé, il y a des habits qui sèchent sur les cordes à linge, les cheminées fument… Et puis, il y a « Cul-de-Sac » avec son banc sur lequel Gandalf et Bilbon fument la pipe, son affiche à propos de la fête…d’ailleurs, on passe également par l’esplanade où se déroule la fête.

Enfin, la visite se finit à l’auberge du Dragon Vert dans laquelle une bière nous est offerte (compris dans le prix).

Alors oui, il y a du monde et on est obligé de suivre le groupe, mais pour tous les fans, c’est vraiment une super visite.

Pour plus de photos, c’est par ici.

Alors bien sûr, je n’ai pas visité tous les sites, il y en a beaucoup trop, mais ça vous a plu, avez-vous envie de les découvrir ?