Pour cette dernière journée à San Pedro, réveil de bonne heure et direction la pierre du coyote pour le lever du soleil. Elle porte ce nom à cause des touristes, en référence au dessin animé Bip Bip et le coyote.

Nous avons le droit à un petit dej typique du Chili : oeufs brouillés, avocat, dulce de leche, gelée de coings et une confiture dont j’ai malheureusement oublié le nom.

Sur cette pierre, on a une vue impressionnante sur la cordillère des Andes et sur la cordillère de sel et nous sommes seuls, les autres agences font cette excursion au coucher du soleil.

Nous prenons la direction de la vallée de la mort pour une promenade de 45 minutes au milieu de canyons et de crêtes abruptes, on se croirait sur Mars.

C’est d’ailleurs de là que vient le nom, un Belge ayant vécu dans la région a appelé le coin, « La Valle de Marte » (Mars en espagnol), mais avec son accent c’est devenu « muerte » (la mort en espagnol).

On s’est même demandé, si on n’avait pas atterri dans Star Wars!!!

Ensuite direction la Vallée de la Lune, une autre balade de 45 minutes, avec une vue splendide sur la cordillère de sel, on est seul au monde. Sur cette crête, il n’y a que nous et absolument aucune civilisation à l’horizon, la sensation est incroyable.

Enfin, notre dernier arrêt sera pour « Las Tres Marias », des  blocs de sel sculpté par l’érosion qui sont censée représenté Jésus et « 3 Marie ». Malheureusement, une sculpture a été cassée par un touriste et à l’avis de tous, la troisième ressemble plutôt à la tête d’un T rex!!! Vous ne pensez pas ???

Un petit arrêt aux pierres qui parle (c’est la cristallisation du sel) et nous voilà rentrés à San Pedro pour le déjeuner. C’était ma dernière excursion avec Santiago, il est temps de se dire au revoir.

L’après-midi, je fais une dernière petite excursion, mais pas avec Santiago cette fois. Les lagunas Cejar et Piedra m’attirent irrésistiblement, la possibilité de se baigner dans cette lagune saturée de sel et d’y flotter comme dans la mer morte et une expérience incroyable. Par contre c’est un peu froid, l’eau est d’environ 14°C et la douche pour se rincer est tout aussi froide.

Ensuite, direction les curiosités géologiques que sont « Ojos del Salar ». Deux lagunes parfaitement circulaires et remplies d’eau douce. Cette fois, je ne me baigne pas, par contre c’est l’occasion de faire de super photo grâce au reflet.

Nous terminons la journée par la laguna Tebinquiche au coucher du soleil, dans ses eaux, la cordillère des Andes, se reflète parfaitement dont le majestueux Licancabur. C’est l’occasion de trinquer un verre de Pisco Sour à la main.

C’est la fin de San Pedro, je reprends le bus le lendemain matin pour l’Argentine et la région du Nordoeste.

Pour d’autres photos, c’est ici.

Vous pouvez retrouver les autres articles de San Pedro de Atacama ici et ici.

Et une dernière bonne adresse : La Franchuteria, une très bonne boulangerie française en plein désert chilien. Le pain et les viennoiseries sont délicieuses.