Voilà la deuxième partie de mon road trip aller-retour : Montréal – Chicago. La dernière fois je vous ai laissés mercredi en fin d’aprèm sur une vue de Chicago. Après le dîner, retour au même endroit pour cette fois, une vue « by night ».


Jeudi, direction le Navy Pier, nous prenons un peu de recul et c’est une vue depuis le lac Michigan que nous pouvons voir.



Après une petite balade sur les berges de la Chicago River, direction le centre de Chicago pour assister à un spectacle surprenant : les ponts qui se lèvent. Après l’hiver, les Chicagoans ressortent leurs voiliers sur le lac, il faut passer par la rivière et lever les ponts pour qu’ils puissent passer.  La rivière Chicago compte 45 ponts mobiles, il faut plus de 3 heures pour que les bateaux puissent atteindre le lac. 



Vendredi, dernière journée à Chicago avant le voyage de retour vers Montréal; La journée débute par une verre de smoothie dans le bar au sommet du John Hancock Center, le 4ième plut haut building de Chicago. La vue est superbe avec une vue imprenable sur le Loop, le lac et les plages de Chicago.



Le midi, direction Pizza Uno, le restaurant revendiquant l’invention de la deep-dish pizza. L’après-midi c’est la découverte de Chicago par bateau avec en prime un cours d’architecture…


Et voilà, Chicago s’est fini : en tous cas une super ville que je conseille…

Samedi, départ de Chicago, rien de bien passionnant, je passe la journée dans la voiture et à la frontière je valide mon nouveau permis de travail qui va jusqu’en janvier 2013. Dimanche même scénario, journée de voiture afin de rejoindre la Baie Georgienne.
Je passe donc la journée de Lundi à Collingwood, une petite ville Ontarienne le long de la baie Georgienne.


Mardi matin je suis de nouveau sur la route afin de rejoindre la dernière étape de mon voyage : Kingston. En plus de se trouver au début de la magnifique région des Mille-Îles, Kingston est aussi une ancienne capitale du Canada, certes éphémère ( 1841-1844), mais tout de même…
Mardi après-midi je pars donc à la découverte de Kingston.


Enfin dernière étape, mercredi matin je rejoint la ville de Ganaoque afin de prendre un bateau pour une croisière de 3h au milieu de l’archipel des Mille-Îles. 
Les Mille-Îles, c’est 1865 îles qui se trouvent à la frontière entre les États-Unis et le Canada, dans le fleuve Saint-Laurent, au nord-est du lac Ontario. Certaines sont très grandes alors que d’autres sont minuscules. Pour avoir le statut d’île, il faut que le bout de terre soit au-dessus de niveau de l’eau pendant 365 jours par an, faire au minimum 6 pieds carré (environ 2 m²) et avoir 2 arbres ou arbustes…


On retrouve sur ces îles des cabanes, résidences d’été… et même un château, pour la petite histoire il fut construit par Boldt pour en faire cadeau à sa femme. Elle mourut subitement, alors qu’il n’était pas achevé. Boldt décida donc de ne pas l’achever et il ne fut donc jamais habité.


On retrouve également, ce qui est surprenant, dans le pays où tout est toujours plus grand, le plus petit pont international du monde: il relie 2 îles, celle de gauche est au Canada, celle de droite aux USA.


L’après-midi, retour à Montréal après plus de 3000km, où je découvre le nouveau style de manifestation en vigueurs depuis quelques jours. On manifeste au son des casseroles… Tous les soirs à 20h, les gens sortent dans la rue pour un concert de casseroles qui peut durer de 15 min à une heure…