Au coeur du Canyon Country, Moab est la ville idéale pour explorer Arches National Park, Canyonlands National Park et Dead Horse Point State Park. Pas particulièrement belle, la ville se concentre le long de la route Hwy 191, mais elle a tous les services pour les touristes, c’est donc le meilleur endroit pour séjourner dans le coin en juillet 2016.

J’ai passé 4 nuits dans le coin en juillet 2016.

Arches National Park

La première matinée est assez tranquille, mes coups de soleil me font un mal de chien et je décide de rester un peu éloigné du soleil. C’est donc en début d’après-midi que je pars vers Arches National Park, c’est le plus petit des parcs de l’Utah, il renferme pas moins de 2000 arches naturelles, dont Delicate Arch.

Mais aujourd’hui je ne vais pas dans cette partie du parc, je me concentre sur l’entrée du parc et The Windows section. Park avenue Viewpoint, Sal Mountains viewpoint, Balanced Rock, Garden of Eden, Double Arch, North Window, South Window, une partie des merveilles naturelles de ce parc se dévoilent ainsi à mes yeux lors de cette après-midi à Arches National Park.

Lors du coucher du soleil, la pluie se mêle à la fête pour éclairer le parc d’un bel arc-en-ciel.

J’y retourne en fin d’après-midi le lendemain, environ 1h30-2h avant le coucher du soleil, je prends la direction d’Arches National Park pour aller voir Delicate Arch, la star du parc, au coucher du soleil. Arche la plus réputée du parc, elle est le symbole de l’état et on la retrouve sur les plaques d’immatriculation.

Une marche d’environ 1h m’amène au plus près de l’arche, la balade en soi n’est pas trop difficile, ça monte, mais ce n’est pas trop raide. Par contre, il fait vraiment chaud, 38° au compteur au moment où j’ai démarré la balade, donc une bonne quantité d’eau est nécessaire.

Et comme on est en juillet, en pleine saison touristique, il y a du monde. En arrivant au sommet, je me pose un peu à distance pour l’observer et prendre des photos ce cette oeuvre d’art naturelle. C’est d’ailleurs un peu compliqué, il y a tellement de monde qu’on n’a parfois pas le temps de prendre une photo entre 2 touristes qui font la pause sous l’arche et quand on a le temps, il faut être prêt puisqu’on a pas plus de 3-4 secondes!!! Mais le paysage est splendide, donc je ne vais pas me plaindre. 

Je pensais rester un peu en soirée pour prendre des photos avec les étoiles, mais j’ai oublié la frontale dans la voiture et redescendre uniquement à la lumière du cellulaire ne me tentais pas trop, je suis donc redescendu une quinzaine de minutes après le coucher du soleil.

Finalement j’y retourne une dernière fois dans la matinée du quatrième jour pour explorer la dernière partie du parc à la fraiche : Devils Garden Trailhead. Une randonnée de 4h que j’ai faite au lever du soleil et qui m’a amené à découvrir de nombreuses arches dont la majestueuse Landscape Arch, plus longue arche naturelle du monde ou encore Double O Arch, deux arches superposées. À la fin de la randonnée, j’ai hâte de finir, le soleil commence vraiment à taper fort et il fait chaud.

Le fleuve Colorado

Je passe la deuxième journée sur la Colorado River pour une journée de rafting dans Lion’s Valley. C’est très rafraîchissant comme excursion, j’ai d’ailleurs passé presque plus de temps dans l’eau que sur le bateau.

Nous déjeunons dans un ranch, le long de la rivière avant de reprendre notre périple.

Canyonland National Park

Le troisième jour, je me lève très tôt, 1h de route plus tard j’arrive au parc national Canyonland pour observer le lever du soleil à Mesa Arch. L’endroit est réputé pour le lever du soleil, grâce au reflet rouge sur l’arche avec pour fond les canyons : c’est comme une fenêtre sur le paysage.

Canyonland est divisé en 2 secteurs bien distincts, Needles, un peu loin de Moab, je n’ai pas le temps de l’explorer, je me contenterai donc d’Island in the Sky.

À 1830m, Island in the Sky est un promontoire rocheux situé entre la Green River et le Colorado. La scenic drive permet de passer de point de vue en point de vue : le panorama est absolument époustouflant. Des canyons à perte de vue sur une roche rouge, on se sent tout petit face à ces paysages grandioses.

Dead Horse Point State Park

Dans l’après-midi, je rejoins Dead Horse Point State Park, situé tous près du parc national Canyonlands, ce parc d’état est l’un des plus beaux de l’Utah. Encore une fois, un promontoire rocheux offre une fantastique vue sur les méandres du Colorado.

D’après la légende, des chevaux piégés par des ranchers seraient morts de soif ici, d’où le nom de Dead Horse Point. C’est également dans ce parc que de nombreux films ont été tournés, comme Mission Impossible II ou bien encore la scène finale de Thelma et Louise.

Il fait vraiment chaud, je ne m’attarde donc pas pour pouvoir profiter de la piscine de l’hôtel.