Alors que le temps à Hong Kong m’a découragé, j’ai décidé de rentrer à l’auberge et j’ai donc le temps d’écrire un nouvel article. Après le lac Inle, j’ai donc pris un bus de nuit pour Yangon. J’arrive assez tôt le matin, ma chambre n’est pas prête, je profite donc de la matinée pour me prélasser autour de la piscine. Il fait vraiment très chaud à Yangon et je vais donc finalement profiter de la piscine toute la journée. Les visites seront donc pour le lendemain.

Il ne me reste donc qu’une seule journée pour visiter Yangon, anciennement Rangoon. La junte en a décidé autrement, il fallait effacer toute trace du passé colonial, d’où le changement de nom. Yangon était la capitale du pays jusqu’en 2005, là encore, la junte a décidé de délocaliser la capitale au milieu de nulle part : à Naypuidaw.

Finalement, il fait tellement chaud que je ne vais pas visiter beaucoup de lieux, la chaleur écrasante me rend paresseuse.

Le matin, je prends la direction de la pagode Chaukhtatgyi, ici on trouve un grand Bouddha couché de 70m dans un bâtiment qui ne ressemble pas du tout à une pagode, mais plutôt un hangar.

Juste en face se trouve la pagode Ngahtatgyi, où cette fois se trouve un Bouddha assis de 14m.

Puis direction, une autre pagode, celle de Botataung au bord du fleuve. Elle fut édifiée pour protéger la moitié d’une mèche de cheveux de Bouddha. La particularité de cette pagode, est son stûpa, il est creusé, on peut donc y entrer.

Puis je rentre à l’hôtel avant de ressortir en fin de journée pour visiter la plus importante pagode de Yangon et même du pays : la pagode Shwedagon. C’est le plus sacré des lieux de culte birman depuis 2500 ans et elle renfermerait 8 cheveux de Bouddha. Sa forme actuelle date de 1768 et elle est particulièrement belle à voire au moment du coucher du soleil.

C’est fini pour les visites de la journée, avant de rentrer je m’arrête pour acheter mon ticket de bus pour ma prochaine destination, Hpa-An, départ prévu le lendemain. Mais comme le bus est en début d’après-midi, j’ai un peu de temps le matin et j’en profite pour me balader autour du lac Kandawgyi, non loin de mon hôtel. J’aurai bien visité le zoo, mais il n’y a apparemment plus grand-chose à voir, tous les animaux intéressants auraient été déplacés dans la nouvelle capitale, dont les éléphants blancs.

Ensuite, je repasse vite fait à l’hôtel pour récupérer mon sac puis direction la gare de bus pour rejoindre Hpa-An, dernière étape de mon périple en Birmanie. Ça me prendra toute l’après-midi.

Je n’ai qu’une journée également pour visiter Hpa-An, il faudra donc en faire beaucoup et maximiser mon temps . Je prends donc une moto-taxi pour la journée.

En fait, ce qui est intéressant n’est pas Hpa-An, mais les environs. Le premier arrêt de la journée est pour Kyauk Kalap, un rocher à la forme particulière se trouvant au milieu d’un lac et à son sommet un stûpa, avec en arrière plan, des marais, des rizières et le mont Zwegabin.

C’est d’ailleurs au mont Zwegabin que sera mon deuxième arrêt, c’est le plus haut de la région (723m). À sa base, on trouve le Lumbini Garden, où sont alignées 1100 statues identiques de Bouddha. J’ai commencé à faire l’ascension, pour prendre un peu de hauteur, mais il faisait vraiment trop chaud pour aller jusqu’au sommet.

Puis une longue route au milieu des rizières nous mène à la superbe grotte de Saddan. Une immense grotte que l’on traverse d’un bout à l’autre. Au début, on y trouve des Bouddhas et des stûpas, il faut donc y marcher à pieds nus, puis on traverse d’immenses salles, on peut entendre les chauves-souris. Puis au bout d’environ 15 minutes de marche, on ressort de l’autre côté et on débouche sur un petit lac.

Je prends alors un bateau qui me fait passer sous une autre grotte avant d’arriver à un deuxième lac et un paysage époustouflant de rizière et de montagnes. Une petite balade d’environ 10 minutes nous fait contourner la montagne et revenir à notre point de départ.

L’après-midi sera consacré à deux autres grottes, mais cette fois de l’autre côté de Hpa-An. La première c’est Kaw-Gone et la deuxième Yathei Pyan. Elles sont tout près l’une de l’autre et renferment encore une fois des statues de Bouddha, mais aussi des stûpas et des sculptures en argiles qui ornent les parois. Encore un endroit magnifique en Birmanie.

Ça sera les dernières visites, je commence à être fatigué d’être sur le scooter, et j’ai mal aux fesses.

Le lendemain, je quitte la Birmanie, une voiture vient me chercher à mon hôtel, direction Myawaddy à la frontière avec la Thaïlande. J’étais dans la place à côté du chauffeur et je ne me suis pas rendu compte qu’à un moment, on s’est retrouvé à 13 dans la voiture, le chauffeur et moi à l’avant, 10 personnes à l’arrière avec les banquettes baissées et une personne sur le toit, un truc de dingue. Bien sûr, il y a des enfants, mais quand même ça fait du monde.

Nous arrivons à Myawaddy en fin de matinée, il y a des bouchons donc le chauffeur m’arrête à quelques centaines de mètres du pont de l’amitié Thaï-Birmane qui sert de frontière. Me voilà de retour en Thaïlande.

Pour plus de photos, c’est par ici.