Avec quelques mois de retard, voilà enfin l’article sur mon voyage au Maroc avec Lilian.

C’est donc 2 semaines que nous avons passées au Maroc, la première avec un circuit 4×4 dans l’Atlas et la deuxième une semaine tranquille à Marrakech au Club Med.

Nous arrivons donc à Marrakech le samedi après-midi, le temps de se détendre un peu et de profiter de la piscine du club med La Medina juste à côté de la place Jemaa el-Fna avant de commencer le circuit le dimanche.

La première journée est assez tranquille, aujourd’hui, c’est uniquement de la route. Le premier arrêt de la journée est pour un marché, le coin des épices est assez impressionnant : une profusion de couleur !!!

La route longe le versant nord du Haut Atlas pour se diriger vers le pont naturel d’Imi N’Ifri, une arche naturelle qui fait office de pont au dessus de l’Assif Tissilt. Ce pont est le résultat de l’érosion de l’eau dans le calcaire. Un escalier taillé dans la roche, permet d’accéder au lit de la rivière, il est même possible de passer en dessous, ce que nous avons fait.

Après le pont, direction les cascades d’Ouzoud, des chutes d’environ 110 m de haut à 1060 m d’altitude dans le moyen Atlas. Souvent considérées comme les plus belles du Maroc, ces chutes sont un haut lieu touristique de la région. Le long d’un chemin piéton qui descend au pied de la cascade, on trouve toutes sortes de boutiques d’artisanat, cabanes, petits restaurants… En été, il y a beaucoup de monde (à déconseiller si vous voulez de l’isolement).

Nous mangeons sur place notre première Tajine du séjour qui sera suivi par bien d’autres !!!

L’après-midi, nous reprenons la route par la montagne, pour rejoindre le barrage de Bin el Ouidane. Les paysages sont magnifiques, offrant des nuances de couleurs ocre, un vrai régal pour les yeux.

Ensuite, c’est la descente vers la plaine du Talda et Afourer : nous y passerons la nuit. Nous n’arrivons pas trop tard à l’hôtel, ce qui permet de profiter de la très belle piscine.

Un départ tranquille ce matin, petite halte dans la ville de Afourer avant la traversée des plaines fertiles et verdoyantes du Moyen Atlas. La route nous mène peu à peu vers le Haut Atlas. Nous déjeunons à la jonction du Moyen et du Haut Atlas. L’occasion d’avoir un petit cours de préparation du thé à la menthe, un délice.

L’après-midi, nous traversons le djebel Bab n’Ouayad et arrivons aux plateaux des lacs à Imilchil. Nous sommes à plus de 2000m d’altitude et il fait frais ici la nuit. C’est un sacré choc par rapport au 30-35 qu’on a eu les jours précédents. Nous passons la nuit ici dans une auberge.

Mardi, rencontre avec les tribus berbères Aït Haddidou sur les hauts plateaux. Ils sont réputés pour être encore l’une des tribus les plus authentiques et traditionnelles du Maroc et ce grace à ses habitants qui ont su préserver leurs traditions et leurs coutumes. Le mode de vie de la majorité des habitants est organisé autour de l’agro- pastoralisme.

Les hauts plateaux ce sont des ksour (forteresses), des casbahs (forts), des villages berbères perchés un peu partout et des vallées où nichent des oasis.

Ici plus de route, c’est la piste qui nous mène aux gorges du Todra. Comme pour les cascades d’Ouzoud, il y a du monde en été.

Enfin nous rejoignons l’une des plus belles palmeraies du royaume, Tineghir où nous passons la nuit.

Aujourd’hui la journée est un peu difficile, nous commençons par la visite de Goulmina, un ksar érigé dans une vaste palmeraie. Nous sommes dans le Tafilalet, une région réputé pour ses dattes. La visite se fait sous un soleil de plomb et bien sur je fais une insolation, du coup je ne vois pas grand chose de la suite du voyage notamment la piste sur les plateaux du reg. En fin de journée, nous rejoignons les dunes de Merzouga, nous sommes aux portes du Sahara.

Nous en profitons pour faire une balade en chameau, et de profiter du coucher du soleil au milieu des dunes. Cette nuit, nous dormons en bivouac dans les dunes. J’ai pas passé la meilleur nuit de ma vie (je me suis imaginé beaucoup film avec des serpents).

Le lendemain, départ à l’aube par la piste présaharienne jusqu’à Rissani, puis la route de Tazzarine. De là, nous remontons la magnifique vallée du Draa jalonnée de palmeraies verdoyantes, d’où jaillissent kasbahs et ksour en terre, dans un paysage rocheux d’une extraordinaire beauté. Nous arrivons à Ouarzazate en fin de journée. Et là, bonne surprise du séjour, à cause d’une erreur dans les chambres, nous avons le droit à une suite avec deux chambres (magnifique : c’est un 5 étoiles).

Vendredi, en quittant Ouarzazate, nous passons devant les studios de cinéma où ont notamment été tourné Lawrence d’Arabie, Gladiator, Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre ou encore une partie de la saison 3 de Game of Thrones.

Ensuite direction le ksar des Aït ben Haddou, une impressionnante cité berbère composée d’un ensemble de casbahs accolées les unes aux autres. Le site est classée patrimoine mondiale de l’UNESCO.

C’est  la fin du voyage et nous prenons la direction de Marrakech en passant par le col du Tichka (2260 m).

La semaine suivante sera bien plus calme, une petite visite des souks et de la place Jemaa el Fna, un soir. Nous évitons soigneusement les charmeurs de serpent !!!

Et enfin, nous consacrons une matinée à la visite des jardins de Majorelle.

Le reste du temps, ce sera farniente autour de la piscine avec un peu d’initiation au golf et du tir-à-l’arc.

Pour plus de photos, c’est ici.