Le roadtrip continu et cette fois direction l’emblématique Monument Valley, terre des indiens et des westerns.

Mais avant ça, je quitte Page, d’ailleurs c’est un réveil un peu douloureux, j’ai un très gros coup de soleil sur les jambes qui me fait atrocement souffrir. Mais quelle idée de faire 3h de kayak et de ne pas remettre de la crème solaire entre-deux, et pourtant j’ai pensé aux épaules !!!

Il faut environ 2h pour rejoindre Monument Valley depuis Page, une route assez courte. Ici, pas de parc national, nous sommes au coeur de la Navajo Nation, la plus grande tribu indienne des États-Unis.

Véritable vitrine de l’Ouest américain symbolise le rêve américain, la liberté, les grands espaces… immortalisés dans de nombreux films et surtout western hollywoodiens (La chevauchée fantastique, Il était une fois dans l’ouest…). Monument Valley est magique et il me paraissait inconcevable de faire un roadtrip dans l’ouest des USA sans y passer.

J’arrive en fin de matinée à Monument Valley et la magie opère dès mon arrivée. Quelques minutes après avoir payé le droit d’entrée, j’arrive sur un parking avec le visitor center, un resto et mon hôtel pour la nuit. Depuis le parking on a une vue d’ensemble sur les célèbres monolithes rouges.

Dans l’après-midi je pars à l’assaut de Valley drive, une route de 27km qui serpente au milieu des buttes et mesa avec de nombreux points d’arrêt pour faire des photos dont le célèbre « John Ford Point » immortalisé dans La chevauchée fantastique avec John Wayne.

Dans la soirée, je profite de la vue depuis le visitor center pour observer le coucher du soleil. L’été, les orages sont fréquents dans ce coin des USA et ce soir-là ne fait pas exception. C’est vraiment superbe avec tous ses éclairs, malheureusement je n’ai pas réussi à prendre des photos des éclairs.

Le lendemain, je me lève aux aurores et même avant, je pars à la découverte de Monument Valley à cheval. Nous sommes 3 pour ce tour, le guide, une Allemande et moi. Il fait encore bien sombre quand nous démarrons, petit à petit, le soleil se lève et le paysage se dévoile à nos yeux émerveillés. Tout est calme, l’unique bruit est le bruit des sabots sur le sable. Nous partons explorer Mistery Valley, il faut obligatoirement un guide pour cette partie du parc. J’y vois entre autres des pétroglyphes datant de l’époque Anasazi, et l’Half Moon Arch, un prélude avant l’Arch National Park.

Je retourne dans ma chambre après la balade pour une sieste avant de quitter Monument Valley en fin de matinée. J’emprunte alors la Hwy 163, célèbre pour sa vue sur Monument Valley, immortalisée elle aussi au cinéma dans Forrest Gump, le moment où il s’arrête de courir.

Et voilà c’est terminé, direction Moab dans l’Utah.

Infos pratiques :

  • L’hôtel The View n’est pas particulièrement convivial, mais la vue de chacune des chambres sur Monument Valley est exceptionnelle.
  • Pour une balade à cheval dans Monument Valley, Roy Black’s guide Tour est une bonne option.