Alors que le froid s’installe à Montréal, j’ai pris une semaine de vacances en République dominicaine.
Entre farniente et quelques visites, ce fut un super semaine de vacances, un peu courte… Mais bon, on va pas non plus se plaindre d’avoir des vacances!!!









Les premiers jours, je n’ai pas fait grand chose, à part profiter du club : piscine, mer, un peu d’aquagym, du tir à l’arc et même un massage.






Mardi, petite sortie du club pour aller nager avec les dauphins. C’est possible en République dominicaine.
Ça se passe dans un parc aquatique, et avant les dauphins, on fait un petit détour par les perroquets et les otaries.



Après ça direction, les vestiaires pour se mettre en maillot de bain. Il faut aussi enlever tous les bijoux, même les élastiques ne sont pas permis, puis direction le bassin en mer. J’étais pas très fière au début, ça fait quand même un peu flipper. Puis, on finit par se détendre.
On fait d’abord connaissance avec le dauphin, celui avec lequel j’ai nagé s’appelle Cacique, c’est un mâle.


Puis, on fait quelques jeux avec : bisous, danse, traction par le dauphin, saut au dessus de nos têtes… C’est sympa, mais ça passe vraiment vite, on aimerait rester plus longtemps dans l’eau.







Après les dauphins, retour sur la terre ferme pour un petit spectacle de perroquets, puis un autre avec une otarie.






Mercredi, c’est une sortie plus culturelle : visite de Santo Domingo. Départ matinal, pour visiter la plus ancienne capitale du nouveau monde.
Premier arrêt de la journée, le Faro a Colòn : un immense monument qui a été fini en 1992, pour les commémorations du 500ème anniversaire de la découverte du Nouveau Monde. En son centre se trouve la dépouille de Christophe Colomb.



Voilà ce que ça donne la nuit :


Deuxième arrêt, le palais présidentiel.

L’après-midi est consacrée à la zone coloniale. Nous passons d’abord devant l’Alcázar de Colón, palais construit par Diego Colomb, fils de Christophe Colomb, quand il était gouverneur et vice-roi des Indes.


Ensuite, nous visitons le museo de las casas reales, bien avant d’être transformés en musée, ces deux imposants palais étaient le siège des principales institutions royales. Ils abritaient la capitainerie générale ainsi que la Trésorerie royale et l’Audience royale. Le musée expose des trésors retrouvés dans les eaux dominicaines et retrace l’histoire des débuts de la Conquête jusqu’en 1821, date de la première indépendance.






Puis c’est la visite du Panteón Nacional, cette ancienne église jésuite, construite entre 1714 et 1745, a subi une série de transformations avant de devenir un panthéon en 1955. L’édifice abrite depuis cette date les dépouilles des héros de l’histoire dominicaine.





La journée se termine par la visite de la Catedral Santa María La Menor Primada de América, la première cathédrale du Nouveau Monde. Elle a abrité les restes de Christophe Colomb jusqu’en 1992.



Le jeudi, de nouveau farniente avant de faire une dernière excursion vendredi. Cette fois c’est la visite de l’île de Saona : petit paradis tropical. C’est sur cette île qu’une partie du premier Pirates des Caraïbes a été filmé.
La premier arrêt de la journée est pour une baignade dans une piscine naturelle. Quelques brasses et détente avec un verre de rhum!!!



Puis, nous rejoignons une plage de Saona pour un repas typique dominicain avant une séance de snorkelling.






Le retour se fait à bord d’un catamaran au son du Mérengué, de la Bachata, du Raggaeton et de la salsa.






Le soir au retour au club, j’ai le droit à une petite médaille… Et oui j’ai gagné 2 concours de tir à l’arc cette semaine!!!



Samedi, pour ma dernière journée, je refais un petit message avant de profiter des installations.


Le retour dimanche est un peu dur, et oui il fait -12 ressenti -18, l’amplitude est rude.

– Posted using BlogPress from my iPad