Dans ce nouvel article sur la Nouvelle-Zélande, je prends la direction de Milford Sound ou Piopiotahi (en maori), un des plus beaux endroits de Nouvelle-Zélande, Rudyard Kipling l’a d’ailleurs qualifié de huitième merveille du monde.

Le Milford sound est un fjord situé dans le parc national Fiordland dans l’île du Sud et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. D’après les Néo-Zélandais, ce serait le plus beau fjord du monde. Je ne demande qu’à les croire!!!

J’ai décidé de ne pas conduire aujourd’hui et j’ai donc réservé une croisière avec transport depuis Te Anau. J’aurai aimé pouvoir faire le trek de Milford Sound, malheureusement il est très populaire et il faut réserver environ 6 mois à l’avance. Faire le Milford Sound ce jour-là n’est pas la meilleure idée que j’ai eue, il fait un temps pourri et je ne peux pas annuler, pas de chance, ça fait 15 jours qu’il fait un temps magnifique alors que nous sommes dans des lieux les plus pluvieux de Nouvelle-Zélande et même du monde. Qu’à cela ne tienne, il paraît que sous la pluie, c’est tout de même beau. Pour la petite histoire, j’y retournerai le lendemain sous un beau soleil!!!

Milford Sound, c’est le bout du monde et la ville la plus proche, Te Anau, qui est en fait un village de 2000hab se trouve à 130km. La route est belle, il y a d’ailleurs plein d’arrêts à faire:

  • D’abord une petite vue sur le lac Te Anau
  • Puis Eglinton Valley, une vallée creusée par des glaciers, il y a très très longtemps.
  • Ensuite, un petit stop à Mirror Lakes, une série de petits lacs qui reflètent les Earl Mountains.
  • Un lookout sur une vallée dont je n’ai pas le nom.
  • Puis nous arrivons au Homer tunnel, juste avant quand nous attendons pour passer (le tunnel n’a qu’une voie) alors que nous sommes, on peut observer des dizaines de cascades, c’est l’avantage du temps pluvieux.
  • Et enfin, The Chasm, une petite balade de 20 minutes dans une forêt à la découverte de cascades.

Puis nous arrivons au bord de Milford Sound, un port, un café, un lodge, un kiosque d’informations et un aéroport!!!

Malheureusement, le mauvais temps et la brume ne me permettent pas d’apprécier le paysage à sa juste valeur. Par contre, je vois des centaines de chutes qui dévalent le long des parois du fjord, certaines de très près.

Le bateau parcourt le fjord jusqu’à la mer de Tasman qui sépare la Nouvelle-Zélande et l’Australie, puis au retour, nous faisons un arrêt dans un centre d’observation sous-marin installé à 10m de profondeur, au moins ça n’est pas gâché par le mauvais temps.

Étant donné le beau temps du lendemain, je décide d’y retourner. Mais cette fois, j’y vais par moi même, j’ai même eu de la compagnie à l’aller puisque j’ai pris une auto-stoppeuse allemande.

Je ne refais pas tous les arrêts et j’arrive en fin de matinée aux abords du fjord. Je ne refais pas non plus la balade en bateau, mais une petite balade à pieds qui me mène face au Mitre Peak, une vue superbe.

Il faut ensuite reprendre la route, la route est longue pour rejoindre Queenstown, mais grandiose, des lacs, des montagnes…

Bonne Adresse : YHA Te Anau

Pour plus de photos, c’est ici.