Bariloche et le Parque Nahuel Huapi 

Première journée dans le coin, je décide donc de visiter la ville, il fait d’ailleurs un temps magnifique. Bariloche est la capitale argentine du chocolat et en plus c’est Pâques, il y a un énorme œuf de Pâques en chocolat sous une tente. Il est possible de le voir, apparemment c’est le plus grand œuf en chocolat, mais il faut faire la queue : très peu pour moi.

Je profite de la ville, de l’ambiance festive, il y a un monde fou dans les rues. Je profite aussi de cette journée pour me balader le long du lac Nahuel Huapi.

Ma deuxième journée est consacrée aux montagnes proche de Bariloche, mais avant ça je passe par le Centro Civic et je découvre que l’œuf est maintenant visible pour tout le monde.

Le premier mont sera le Cerro Otto, je prends un bus depuis le centre-ville qui m’amène en bas du funiculaire. On peut également monter à pied, mais je choisis le funiculaire. Du haut, il y a une très belle vue sur le lac et Bariloche. Pour se rassasier, il est même possible de prendre un café ou un thé dans le café tournant au sommet. Au sommet, il y a une petite marche à faire si on le souhaite.

Je retourne ensuite dans le centre de Bariloche afin de manger et de reprendre un bus qui va m’amener à la base du Cerro Campanario. Pour monter, on peut le faire à pied ou en télésiège. Aujourd’hui, je suis un peu feignante et je décide de prendre le télésiège, ce qui est d’ailleurs un peu bizarre sans ski et sans gros vêtements. La vue au sommet est superbe, très différente de celle du Cerro Otto, je ne serai pas dire laquelle est mieux, les deux valent le coup. Il y a une confeteria au sommet, il faut absolument prendre une tarte aux fruits, elles sont trop bonnes!!!

San Martin de los Andes et la route des 7 lacs

Pour cette troisième journée, j’ai prévu de faire une excursion sur la Ruta de los Siete Lagos qui rejoint la jolie station touristique de San Martin de los Andes. Nous rejoignons d’abord Villa Angostura, une petite ville le long du lac Nahuel Huapi qui a tous d’une ville des alpes. C’est d’ici que la Ruta de los Siete Lagos démarre.

Durant le trajet, nous ferrons plusieurs arrêts pour voir les différents lacs qu’il y a sur la route.

C’est vraiment une belle route, par contre c’est un peu long, il faut 3h30 pour rejoindre San Martin de los Andes, c’est un peu court pour profiter de la ville, surtout que nous arrivons au moment où les magasins ferment. Je pense qu’il est plus intéressant de louer une voiture et de passer une nuit sur place. Au retour, nous faisons de nouveau un arrêt à Villa Angostura où je bois un verre avec 3 Sud-Africaines avec qui j’ai fait l’excursion.

Cerro Tronador

Pour cette quatrième et dernière journée du côté de Bariloche, je vais découvrir le Cerro Tronador, au sud du Parque Nahuel Huapi.

C’est une belle excursion, le bus passe par pas mal d’endroits magnifiques, dont des lacs, des rapides, près d’une île en forme de cœur, des chutes…

Nous arrivons vers 12h au Cerro Tronador, un volcan à la limite du Chili et de l’Argentine. Il est couvert de neige et de glacier. Au mirador, je retrouve des Mexicains avec qui j’ai fait l’excursion en 4×4 à Ushuaia. Le monde est petit !!! Nous mangerons ensemble. L’après-midi nous faisons une petite balade qui nous amène au pied du Cerro Tronador, au milieu des chutes : c’est un endroit superbe, avec une vue à 360. Dommage qu’il pleuve, mais bon, on ne peut pas tout avoir.

Et voilà, comment mon périple en Patagonie se finit. Je vais rejoindre des contrées plus chaudes, première étape, après 17h de bus, Mendoza et ses vins…à suivre…